CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Communiqué de presse - La communication du Gouvernement wallon : entre mensonge et mauvaise foi

La CGSP a pris connaissance du communiqué de presse du Gouvernement wallon du 17 janvier 2019 intitulé : « Le Gouvernement wallon prend acte du choix de limmobilisme fait par la CGSP en matière de modernisation de la Fonction publique ».

La CGSP sétonne de cette prise de position forte du Gouvernement et en particulier de la stigmatisation dont elle fait lobjet dans le texte.

En effet, à ce jour, diverses réunions informelles ont eu lieu avec le kern wallon afin davancer sur le projet de convention sectorielle, la dernière datant du 21 décembre dernier. A ce jour cependant, ni la CGSP ni aucun autre syndicat ne se sont définitivement prononcés sur le projet en discussion. Ce point était d'ailleurs initialement prévu à lordre du jour du Comité de négociation de ce 18 janvier, mais a été retiré par le Gouvernement, hier 17 janvier (mail reçu à 17h12).

La CGSP met donc le Gouvernement en demeure de lui présenter le protocole de désaccord qu'elle aurait signé

Ce 18 janvier au matin, sest tenu un Comité de négociation (Comité de secteur XVI) au cours duquel la CGSP a demandé des éclaircissements au Gouvernement sur son communiqué. La CGSP na obtenu aucune réponse précise à ses interrogations et a donc décidé, vu le climat social (dont la stigmatisation de la CGSP nest quune illustration), de quitter la séance. La CGSP a demandé et obtenu la solidarité des deux autres syndicats (CSC-SP et SLFP) face à la stigmatisation dont elle fait lobjet, ce qui a mis fin de facto à la réunion de négociation.

Sur le fond, les propositions financières du Gouvernement wallon concernant laugmentation de la prime de fin dannée des fonctionnaires en 2019 et laugmentation des barèmes du niveau B en2020 et 2021 ne peuvent être une monnaie déchange à la politisation de la Fonction publique (fin du statut des fonctionnaires et contractualisation à outrance), la privatisation de la Fonction publique (fin des services continus) et, « cerise sur le gâteau », à latteinte aux libertés individuelles fondamentales des travailleurs (« encadrement » du droit de grève).

Dans ces conditions, si le Gouvernement persistait, tant dans ses propositions que dans son attitude, la CGSP pourrait effectivement remettre un protocole de désaccord sur le projet de convention sectorielle.

La CGSP réfute par ailleurs avoir eu une «attitude résolument négative » et quelle « naccepte aucun dialogue réel ». Non seulement, elle a participé à lensemble des réunions avec le Gouvernement, mais en plus, elle a formulé de nombreuses propositions et pistes de compromis, ce qui nous a été confirmé ce matin par la Présidente du Comité de négociation.

Enfin, la CGSP réfute également «jouer » un jeu politique partisan. Elle rappelle que sous le Gouvernement précédent (PS/CDH), elle avait déjà fait grève contre une partie des propositions actuellement sur la table !

 

Vous êtes ici : Accueil Régions Région wallonne (SPW) Communiqué de presse - La communication du Gouvernement wallon : entre mensonge et mauvaise foi

REMARQUE ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, nous considérons que vous marquez votre accord. En savoir plus

J'ai compris

Respect de la vie privée 

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE À L'ÉGARD DE VOS DONNÉES A CARACTÈRE PERSONNEL

Cette page à pour objectif d'expliquer notre politique à l'égard des données à caractère personnel que vous seriez susceptible de nous laisser lors de votre visite sur notre site. Nous avons à cœur la protection de votre vie privée ainsi que la confidentialité des informations que vous nous faites parvenir. La CGSP-Défense ne divulguera jamais les informations de ses affilés à des tierces parties.

Conformément à la Loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, modifiée par la loi du 11 décembre 1998 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement de données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, les données que vous nous adressez sont destinées à assurer le suivi de votre question ou de votre dossier au sein de notre organisation syndicale.

Recueil des informations

Lorsque vous utilisez notre site web pour vous renseigner, pour télécharger des documents, pour demander un conseil ou pour vous affilier, nous pouvons vous demander de fournir des informations spécifiques par le biais d'un formulaire. Ces données à caractère personnel sont nécessaires pour le traitement de votre dossier. En choisissant de nous soumettre ces informations, vous consentez à leur utilisation par notre Secrétariat dans le but de vous offrir le meilleur service.

Utilisons des informations

Les informations recueillies ne seront utilisées que pour un usage interne, et ne seront jamais communiquées à des tierces parties sans votre autorisation préalable.

Droit d'accès et de rectification

Moyennant une demande écrite adressée à la CGSP-Défense 9/11, Place Fontainas à 1000 Bruxelles, toute personne qui justifie de son identité peut obtenir gratuitement la communication écrite des données à caractère personnel la concernant ainsi que, le cas échéant, la rectification de celles qui seraient inexactes, incomplètes ou non pertinentes.