CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Quel intérêt de se syndiquer aujourd'hui ?

Texte :

Quel intérêt de se syndiquer aujourd’hui ?

action

Par solidarité

Depuis longtemps, les travailleurs se sont rendu compte de l'importance de s'unir pour améliorer leur sort. Seul face à son employeur, il est difficile d'obtenir gain de cause : c'est le pot de terre contre le pot de fer...

Ensemble, on est plus forts !

Avant 1908, le personnel des Services Publics n'avait pas le droit de se syndiquer.

Les travailleurs des Services Publics ont créé pas à pas leur propre organisation syndicale car ces travailleurs, agents ou fonctionnaires, ont des statuts, des règles de rémunération et de pension différentes des travailleurs du secteur privé.

Cela explique l'existence de la CGSP :

Une Centrale syndicale spécifique qui rassemble tous les agents et fonctionnaires du secteur public, statutaires et contractuels, pour mieux les défendre.

Pour défendre l’emploi

Même dans les Services Publics, la stabilité de l'emploi aujourd'hui est une notion très relative ; dans les années 80, à la suite d'un plan d'austérité une partie du personnel de la ville de Liège a perdu son emploi. Il y a également eu de nombreuses pertes d'emploi lorsque la RTT est devenue Belgacom.

Pour faire respecter vos droits

Dans la Fonction publique, les règles de promotion, de mutation, de droit aux congés sont une garantie contre l'arbitraire et le favoritisme. Malgré les nécessités de service, les droits du personnel doivent être respectés de manière équitable. À la Poste, par exemple, les facteurs ont beaucoup de difficultés à prendre leurs jours de congés légaux. Pour faire respecter les règles d'équité vous pouvez compter sur les délégué(e)s CGSP.

Pour améliorer les conditions de travail et de rémunération

Au niveau collectif, la CGSP se bat pour améliorer les conditions de travail et de rémunération lors de négociations collectives avec les pouvoirs publics. C'est un combat et la CGSP doit pouvoir compter sur ses affiliés et militants pour passer à l'action, le résultat dépendra du succès des actions menées.

La CGSP : un syndicat de gauche

« La CGSP déclare que, dans l'indépendance vis-à-vis des partis politiques, tout en respectant toutes les opinions, elle visera avec tous les travailleurs, à l’établissement d'une société sans classe pour la démocratie économique et sociale, dirigée et contrôlée par les forces du travail » (Congrès de fondation de la CGSP, août 1945).

L'individualisme ou la solidarité ?

Nous vivons dans une société où les pouvoirs économiques et le profit privé, immédiat et maximal, déterminent tous les aspects de la vie. Certes, notre situation économique offre un niveau de vie confortable - en comparaison à d'autres parties du monde - mais elle provoque des inégalités et des injustices en matière de partage des richesses, de prise de décisions, de participation culturelle, etc. Notre société encourage un individualisme qui divise et affaiblit.

Elle nous impose un rythme, une flexibilité et une mobilité qui rendent notre vie de plus en plus dure et stressante. Au niveau mondial, ce système crée un développement très inégal, qui génère la misère, des guerres et menace la survie même de la planète. Pourtant, tous les moyens sont là pour assurer une vie digne à tous les habitants du globe.

La CGSP prône une société juste, égalitaire, solidaire et démocratique, où le développement économique et culturel est au service de la population. C'est pourquoi la CGSP rejette l'inégalité, le racisme, la guerre.

La CGSP est un syndicat national qui agit au niveau européen et mondial

Notre langue commune, c'est la solidarité. Une solidarité qui ne se s'arrête pas aux frontières du pays, car la CGSP fait partie d'un mouvement syndical mondial où elle coopère avec des syndicalistes de tous les continents.

Dans le contexte économique et social actuel dans lequel de nombreuses directives sont dictées par les instances européennes et/ou mondiales.

Il est primordial de porter le combat également à ces niveaux européen ou mondial. Si la défense de l'individu est nécessaire elle s'inscrit dans la défense de l'ensemble des travailleurs. L'action collective reste la meilleure garantie pour préserver les acquis et pour appuyer ou faire avancer les négociations également dans les instances européennes ou internationales.

La CGSP est pour un service public de qualité pour les agents et les usagers

La crise économique, la mondialisation et l'idéologie (néo-)libérale ont imposé une perte du pouvoir d'achat, des restructurations, des pertes d'emplois, des délocalisations, des libéralisations et privatisations.

La CGSP s'oppose à la politique du tout au marché et donc à la loi du plus fort.

La CGSP veut une administration moderne et accessible à tous. Elle s'oppose à une politique où le management ne respecte pas le statut des agents, où les usagers deviennent des clients et enfin où le service public même se voit de plus en plus limité au strict minimum.

Le statut syndical

Les relations entre l'Autorité et les syndicats sont réglées par des lois et des arrêtés royaux.

Ils définissent ce que peuvent faire les délégués ainsi que les procédures de négociation et de concertation.

Le syndicat CGSP est reconnu comme représentatif et participe donc à la négociation et à la concertation qui se déroule dans divers comités au niveau du département, du secteur ou du pays entier.

Se syndiquer à la CGSP c'est adhérer à une organisation démocratique qui défend les travailleurs du service public.

Le syndicat, c'est NOUS TOUS. La CGSP fonctionne sur la base de deux principes démocratiques fondamentaux: tous ses mandataires sont élus, de la base au sommet, et toute décision est soumise au libre débat et au vote.

LE BON CHOIX : SE SYNDIQUER A LA CGSP

COMMENT LA CGSP PEUT-ELLE VOUS AIDER ?

I. LE DÉLÉGUÉ SYNDICAL

Le délégué EST là pour aider le membre du personnel.

Face à un problème, la première personne à contacter est le délégué syndical. Il peut conseiller et dire à qui s’adresser.

Son rôle consiste à servir d’intermédiaire avec le patron pour tout problème rencontré, mais aussi et surtout pour faire entendre l’avis de l’ensemble des travailleurs.

Le délégué syndical est aussi l’intermédiaire entre les affiliés et l’organisation syndicale.

La délégation syndicale est composée de représentants élus par les travailleurs affiliés et elle intervient dans toutes les questions qui touchent à la vie et au développement de l’entreprise et des travailleurs.

Vos délégués ont une quadruple mission : INFORMER - CONSEILLER - DÉFENDRE – REPRÉSENTER

1. T’INFORMER

Sur les matières suivantes

Sur tes conditions de travail, sur les évolutions que nous défendons.

Sur tes droits (les congés, les carrières, les dispositions en matière de rémunération, la mobilité, les différents statuts, les déplacements, les pensions…).

Sur la sécurité et l’hygiène au travail.

Sur ton service social, ton service de santé …

2. TE CONSEILLER

Si des examens et/ou formations sont en vue.

Si des emplois sont disponibles dans le cadre (mobilité, mutation…).

Si tu désires des informations sur les pauses-carrière.

Si de nouvelles normes sont adoptées dans ton service.

Si un recours est possible devant la Commission des stages.

Si tu souhaites un soutien du service social lors de problèmes particuliers.

3. TE DÉFENDRE

Si tu es confronté à une difficulté de type pluridisciplinaire ou à une procédure que tu estimes injuste (régime, évaluation …).

Si tu subis des vexations, des menaces de la part de ta hiérarchie.

Si tu es victime de harcèlement.

QUI PEUT TE DÉFENDRE ?

Le délégué.

Un délégué expert en défense t’assistera efficacement en cas de problèmes disciplinaires ou problème d’évaluation. En cas de recours soit devant l’auditorat du travail ou devant le Conseil d’État.

L’Office de Droit social de ta régionale.

Le Service juridique de la CGSP  (t’assistera devant l’auditorat du travail et devant le Conseil d’État).

Le défenseur en Chambre ou Commission de Recours (signalement, congés, prestations réduites…) pour les statutaires.

4. TE REPRÉSENTER

Le statut syndical définit les organisations représentatives qui représentent et défendent les agents des services publics.

La CGSP-AMiO, en fonction de notre nombre d’affiliés, est représentative dans l’ensemble des ministères et dans tous les services publics :

dans les comités de concertation sur ton lieu de travail ou face à ta direction ;

dans les comités de négociation, dans ton département pour les problèmes spécifiques et de façon générale auprès des ministres de la Fonction publique ou au Comité A chez le Premier ministre.

Nous sommes donc habilités à te représenter et à te défendre ; ces deux démarches sont

entreprises à titre individuel ou à titre collectif.

Dans toutes les régionales CGSP, tu peux contacter et rencontrer un secrétaire régional « AMiO ».

Pour cela, consulte la partie « Régionale » de la présente brochure.

II. L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

C’est par elle que l’on peut faire entendre sa voix et c’est par elle que l’information passe principalement, en plus de l’affichage et des informations écrites.

La présence de tous aux assemblées est donc très importante pour le bon fonctionnement de l’ensemble.

Cet ensemble est le fruit de longues luttes du mouvement syndical. L’AG est un « instrument » à la disposition des militants et des travailleurs.

Vous êtes ici : Accueil Informations Pourquoi s'affilier ?

REMARQUE ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, nous considérons que vous marquez votre accord. En savoir plus

J'ai compris

Respect de la vie privée 

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE À L'ÉGARD DE VOS DONNÉES A CARACTÈRE PERSONNEL

Cette page à pour objectif d'expliquer notre politique à l'égard des données à caractère personnel que vous seriez susceptible de nous laisser lors de votre visite sur notre site. Nous avons à cœur la protection de votre vie privée ainsi que la confidentialité des informations que vous nous faites parvenir. La CGSP-Défense ne divulguera jamais les informations de ses affilés à des tierces parties.

Conformément à la Loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, modifiée par la loi du 11 décembre 1998 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement de données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, les données que vous nous adressez sont destinées à assurer le suivi de votre question ou de votre dossier au sein de notre organisation syndicale.

Recueil des informations

Lorsque vous utilisez notre site web pour vous renseigner, pour télécharger des documents, pour demander un conseil ou pour vous affilier, nous pouvons vous demander de fournir des informations spécifiques par le biais d'un formulaire. Ces données à caractère personnel sont nécessaires pour le traitement de votre dossier. En choisissant de nous soumettre ces informations, vous consentez à leur utilisation par notre Secrétariat dans le but de vous offrir le meilleur service.

Utilisons des informations

Les informations recueillies ne seront utilisées que pour un usage interne, et ne seront jamais communiquées à des tierces parties sans votre autorisation préalable.

Droit d'accès et de rectification

Moyennant une demande écrite adressée à la CGSP-Défense 9/11, Place Fontainas à 1000 Bruxelles, toute personne qui justifie de son identité peut obtenir gratuitement la communication écrite des données à caractère personnel la concernant ainsi que, le cas échéant, la rectification de celles qui seraient inexactes, incomplètes ou non pertinentes.