CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Communiqué de presse - Courrier à Charles Michel, Premier Ministre

Texte :

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Courrier à Charles Michel, Premier Ministre

 

Ce jour, la CGSP et la CSC, en front commun, ont envoyé un courrier à Monsieur Charles MICHEL, Premier Ministre.

Nous reprenons ci-dessous le contenu de ce courrier.

 

 

 


 

"Monsieur le Premier Ministre,

Comme vous le savez, les établissements pénitentiaires Wallons et de Bruxelles sont en grève depuis le 26/04/2016.

Le Ministre de la Justice a mis un terme aux négociations et compte mettre en application le protocole d’accord signé le 30/05/2016.

Du côté des prisons du sud du pays et de Bruxelles, c’est toujours l’incompréhension.

D’une part, les prisons en grève ont, jusqu’à ce jour, toujours l’impression de ne pas avoir été entendues et reconnues dans leurs problématiques spécifiques.

En effet, depuis le début du conflit, les prisons en grève crient leur détresse et les réponses apportées répondent principalement aux prisons du nord du pays puisqu’elles apportent des garanties relatives à la rationalisation, acceptée par le nord et refusée par le sud.

La seconde proposition offre des recrutements qui, on le sait, seront aussi bénéfiques au nord puisque les pertes en personnel y ont été plus conséquentes.

Nous sommes convaincus que cet accord aurait pu être accepté par les prisons en grève s’il avait été aussi personnalisé que pour les prisons du nord.

En effet, les 2 revendications des prisons wallonnes et de Bruxelles sont les suivantes :

-          retour au plan de personnel 2014 et ce, jusqu’à la fin de la législature ;

-          arrêt de la rationalisation.

Le protocole prévoit des recrutements qui tendent vers le plan de personnel 2014.

Il prévoit également que chaque établissement peut faire un choix par rapport à la rationalisation.

Par contre, rien n’est prévu au-delà de mi-2017, ce qui laisse supposer que les économies reprendront à cette date. Cette information nous a été confirmée par le Ministre de la Justice.

Le protocole précise également ceci : « En tout état de cause, le cadre de chaque établissement sera maintenu au niveau du cadre « travailler autrement ». Ce cadre est celui qui a poussé le personnel à se mettre en grève car il ne permet pas, au sud, de travailler en sécurité.

Ce que demandent les agents, c’est que le cadre des 7075 soit maintenu pour les établissements qui n’accepteraient pas de « travailler autrement ».

Cette précision, ou toute autre référence allant dans ce sens, permettrait aux agents de reprendre le travail avec le sentiment d’avoir été entendus et compris.

En effet, jusqu’à présent, le sentiment d’être niés en tant que francophones est bien présent chez les agents et provoque frustration, révolte et déception.

Au vu de ces éléments, c’est avec insistance que nous vous demandons une rencontre dans les plus brefs délais dans le but de prendre enfin en compte la spécificité francophone et envisager les possibilités de sortir de ce blocage."

 


 

Personnes de contact

 

Michel JACOBS

Secrétaire fédéral CGSP

GSM: 0473/65.54.03

 

Laurence CLAMAR

Secrétaire permanente CSC

CGM: 0477/19.93.32

 

Vous êtes ici : Accueil Etat fédéral Justice Communiqué de presse - Courrier à Charles Michel, Premier Ministre