CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Communiqué de presse - Face à la menace niveau 3, toujours présente à l'aéroport, le Ministre de la Mobilité désarme les Inspecteurs

banniere presse

 

Le Directeur Général de la Direction Générale Transport Aérien du SPF Mobilité et Transports a informé les organisations syndicales représentatives des Inspecteurs Sûreté de l’Aéroport de Bruxelles-National qu’il avait décidé de retirer leur arme à ces Inspecteurs, et allait faire retirer l’Arrêté Ministériel leur autorisant à porter cette arme, au motif que leurs missions nécessitant le port de l’arme étaient transférées au nouveau corps de sécurisation de la Police Fédérale (DAB).

Les Inspecteurs Sûreté de l’Aéroport de Bruxelles-National sont le cœur du dispositif en place à l’aéroport pour prévenir les attentats à bord des avions en vol.

Ce sont eux qui supervisent la fouille des passagers, des bagages et des marchandises, notamment la détection d’explosifs, avant la montée dans l’avion.

 

Ce sont également eux qui patrouillent autour des pistes, pour éviter l’intrusion de personnes ou d’objets permettant de commettre un tel attentat.

Le Directeur Général de la DGTA, sous l’autorité du Ministre de la Mobilité, a donc décidé de les laisser désarmés face aux candidats terroristes.

Les policiers du DAB seront, eux, armés, mais ils n’ont pour mission que la sécurisation des infrastructures, pas la prévention des attentats en vol.

Si une bombe est introduite sur un avion, ce n’est pas leur responsabilité.

Le Ministre de l’Intérieur met donc les moyens à disposition pour protéger les bâtiments de l’État, mais le Ministre de la Mobilité laisse ses Inspecteurs démunis pour protéger les passagers, le personnel de bord et les riverains survolés.

Les syndicats représentatifs des Inspecteurs demandent une concertation structurelle avec le Ministre sur cette décision, et également sur le protocole d’accord signé par son Directeur Général, en sa qualité d’Inspecteur Aéroportuaire en Chef, avec la Police Fédérale, sur la nouvelle répartition des tâches.

Mais le Directeur Général les renvoie aux organes de concertation de BAC, qui n’est pourtant pas l’auteur de ces décisions, et n’a aucun pouvoir sur elles.

Les syndicats sont donc, de facto, mis hors-jeu.

Parallèlement, la chasse aux sorcières est lancée : ceux des Inspecteurs qui ont osé participer à des actions sociales en protestation, n’ont pas vu leur mandat renouvelé par le Ministre.

 

●   Personne de contact

è Pierre GOOSSENS

CGSP-AMiO // GSM :   0484/75.15.11

Vous êtes ici : Accueil Etat fédéral Intérieur Communiqué de presse - Face à la menace niveau 3, toujours présente à l'aéroport, le Ministre de la Mobilité désarme les Inspecteurs

REMARQUE ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, nous considérons que vous marquez votre accord. En savoir plus

J'ai compris

Respect de la vie privée 

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE À L'ÉGARD DE VOS DONNÉES A CARACTÈRE PERSONNEL

Cette page à pour objectif d'expliquer notre politique à l'égard des données à caractère personnel que vous seriez susceptible de nous laisser lors de votre visite sur notre site. Nous avons à cœur la protection de votre vie privée ainsi que la confidentialité des informations que vous nous faites parvenir. La CGSP-Défense ne divulguera jamais les informations de ses affilés à des tierces parties.

Conformément à la Loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, modifiée par la loi du 11 décembre 1998 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement de données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, les données que vous nous adressez sont destinées à assurer le suivi de votre question ou de votre dossier au sein de notre organisation syndicale.

Recueil des informations

Lorsque vous utilisez notre site web pour vous renseigner, pour télécharger des documents, pour demander un conseil ou pour vous affilier, nous pouvons vous demander de fournir des informations spécifiques par le biais d'un formulaire. Ces données à caractère personnel sont nécessaires pour le traitement de votre dossier. En choisissant de nous soumettre ces informations, vous consentez à leur utilisation par notre Secrétariat dans le but de vous offrir le meilleur service.

Utilisons des informations

Les informations recueillies ne seront utilisées que pour un usage interne, et ne seront jamais communiquées à des tierces parties sans votre autorisation préalable.

Droit d'accès et de rectification

Moyennant une demande écrite adressée à la CGSP-Défense 9/11, Place Fontainas à 1000 Bruxelles, toute personne qui justifie de son identité peut obtenir gratuitement la communication écrite des données à caractère personnel la concernant ainsi que, le cas échéant, la rectification de celles qui seraient inexactes, incomplètes ou non pertinentes.