CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Communiqué de presse - Diviser pour mieux régner à la Protection civile

 

La concertation sociale à la sauce N-VA ?

 

Une réunion de concertation informelle s’est tenue au cabinet du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, la semaine dernière, à la suite des réformes de la Protection civile. Bien que nous ayons demandé cette concertation en Front commun, nous avons dû constater qu’une organisation avait été exclue des discussions. Le Cabinet avait « accidentellement » oublié de convoquer la CGSP, qui représente pourtant de très nombreux agents.

Nous avons été d’autant plus surpris de ne pas recevoir la nouvelle proposition du ministre après cette réunion de concertation. Toutefois, ce n’est pas la seule « omission » du Cabinet. En effet, il était clairement indiqué dans la proposition que le ministre attendait une réponse « de la CSC et du SLFP » pour lundi 18 heures ! Renseignement pris auprès du Cabinet, il s’agirait d’après le ministre, d’un « regrettable malentendu ». Néanmoins, nous n’avons toujours pas reçu de nouvelle proposition à ce jour.

En attendant, la CGSP, se pose d’autres questions concernant la méthode de travail du ministre. Le document – que nous avons tout de même pu examiner grâce aux autres syndicats – indique notamment que, si les organisations syndicales acceptaient la proposition, la mesure suivante serait prise : « toutes les actions du personnel – et donc, les grèves – n’auraient aucune répercussion financière. Le personnel ne subirait donc pas de perte salariale mais les heures (de grève) non prestées seraient compensées en puisant dans le grand surplus d’heures de récupération auxquelles le personnel a encore droit ».

Serait-ce un nouveau type de concertation sociale ?

Est-ce cela l’égalité de traitement ou encore la « force du changement » ?

Quoi qu’il en soit, le ministre Jambon aura essayé en vain. Les syndicats qu’il avait convoqués ont rejeté sa proposition sans réel contenu.

Peut-être devrait-il tout de même inviter la CGSP la prochaine fois. Après tout, on ne sait jamais !

 

Vous êtes ici : Accueil Etat fédéral Intérieur Communiqué de presse - Diviser pour mieux régner à la Protection civile

REMARQUE ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, nous considérons que vous marquez votre accord. En savoir plus

J'ai compris

Respect de la vie privée 

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE À L'ÉGARD DE VOS DONNÉES A CARACTÈRE PERSONNEL

Cette page à pour objectif d'expliquer notre politique à l'égard des données à caractère personnel que vous seriez susceptible de nous laisser lors de votre visite sur notre site. Nous avons à cœur la protection de votre vie privée ainsi que la confidentialité des informations que vous nous faites parvenir. La CGSP-Défense ne divulguera jamais les informations de ses affilés à des tierces parties.

Conformément à la Loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, modifiée par la loi du 11 décembre 1998 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement de données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, les données que vous nous adressez sont destinées à assurer le suivi de votre question ou de votre dossier au sein de notre organisation syndicale.

Recueil des informations

Lorsque vous utilisez notre site web pour vous renseigner, pour télécharger des documents, pour demander un conseil ou pour vous affilier, nous pouvons vous demander de fournir des informations spécifiques par le biais d'un formulaire. Ces données à caractère personnel sont nécessaires pour le traitement de votre dossier. En choisissant de nous soumettre ces informations, vous consentez à leur utilisation par notre Secrétariat dans le but de vous offrir le meilleur service.

Utilisons des informations

Les informations recueillies ne seront utilisées que pour un usage interne, et ne seront jamais communiquées à des tierces parties sans votre autorisation préalable.

Droit d'accès et de rectification

Moyennant une demande écrite adressée à la CGSP-Défense 9/11, Place Fontainas à 1000 Bruxelles, toute personne qui justifie de son identité peut obtenir gratuitement la communication écrite des données à caractère personnel la concernant ainsi que, le cas échéant, la rectification de celles qui seraient inexactes, incomplètes ou non pertinentes.