CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Communiqué de presse - Rencontre avec le Ministre des Finances

Texte :

 

Ce lundi 17 novembre 2014, une réunion informelle entre Johan Van Overtveld (Ministre des Finances – NVA) et les organisations syndicales représentatives du SPF Finances a eu lieu.

La CGSP a profité de l'occasion pour réaffirmer son attachement à une réelle concertation sociale tant de manière générale que pour le SPF Finances en particulier. Ces dernières années, la concertation sociale a permis de trouver des solutions à différents problèmes, qui relevaient aussi bien du fonctionnement du département des Finances que des préoccupations du personnel. Nous pensons ici aux nouvelles règles concernant l'horaire flexible de travail et à la restructuration du SPF Finances.

Le Ministre a déclaré qu'il est un défenseur d'une « concertation sociale sérieuse et productive, pour autant qu'elle ait lieu dans le respect de l'esprit de la légitimité démocratique de ce gouvernement et de son programme ». La CGSP craint que ceci ne mette un frein à la liberté de concertation et de négociation, qui est une tradition en Belgique.

La CGSP a insisté une fois de plus sur le contenu de l'accord gouvernemental fédéral, vu son injustice, son déséquilibre et son inefficacité à correspondre aux besoins de la société. C'est d'ailleurs ce constat qui a amené à la mise en place du front commun interprofessionnel. En plus de partager le mécontentement général des travailleurs en matière de salaire et conditions de travail. La CGSP s'insurge contre le manque de réformes dans le domaine de la justice fiscale.

Le Ministre a déclaré à ce sujet que, d'après lui, ce gouvernement fera de la lutte contre la fraude fiscale une priorité. Il donne comme exemple la « taxe de transparence » ou « taxe Caïman » et la demande d'information au gouvernement Luxembourgeois, qui a mené à la mise au jour de l'affaire LuxLeaks. La CGSP est loin d'être rassurée. En contraste avec la façon brutale dont le gouvernement parle de la fraude sociale, l'accord gouvernemental parle de la fraude fiscale de manière indulgente.

Ensuite, la CGSP a évoqué le fait que la limitation des recrutements par l'Autorité sera insoutenable pour le personnel. Si les départs à la pension mènent à une diminution de 4 agents pour 5 pensionnés, c'est le fonctionnement même du SPF Finances qui sera sérieusement compromis à court terme.

Le Ministre a seulement répondu à ce sujet que « il y aura encore de difficiles discussions au sein du gouvernement ». La CGSP a indiqué que sans solution sérieuse, il ne sera plus possible de garantir la paix sociale au SPF Finances.

 

Vous êtes ici : Accueil Etat fédéral Finances Communiqué de presse - Rencontre avec le Ministre des Finances