CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Communiqué de presse - La CGSP Secteur Défense civils est très inquiète face aux projets d'avenir pour l'armée belge

Texte :

 

Prenant pour prétexte le contexte sécuritaire et budgétaire difficile, Steven Vandeput, Ministre de la Défense (N-VA) et, par ailleurs, Ministre de la Fonction Publique, met en avant des velléités de privatisation de plusieurs pans de la Défense. Des perspectives qui angoissent le personnel actuellement en charge de ces fonctions.

Alors que les rumeurs vont bon train à propos de la fermeture de certains quartiers, il est de plus en plus évident que ceux qui resteront ouverts, seront largement privatisés. Il existe des projets visant à… privatiser l’horeca, l’entretien des zones vertes et de l’infrastructure, les formations, le déminage, etc. … et, pire encore, visant à confier la garde des casernes à des firmes de gardiennage. Rendez-vous compte !

Il est même question à l’avenir d’externalisation d’une bonne part des tâches militaires non spécifiques et d’outsourcing de la production.

LA CGSP RÉPROUVE LOURDEMENT CES « PRIVATISATIONS ET EXTERNALISATIONS ».

Parce qu’elles engendreront d’ici 2021 la perte de 46,5 % des emplois actuels.

Soit la perte de 386 équivalents temps plein !!!

Ce sont des fonctionnaires fédéraux qui travaillent à la Défense comme personnel civil avec évidemment un statut différent de celui des militaires.

Ce personnel civil est composé pour l’essentiel d’ouvriers qui, au sein de la Défense, sont en charge d’un certain nombre de tâches spécifiques telles que, par exemple, l’atelier de soudage, l’optique, l’armement, la métrologie, etc….

La privatisation de ces tâches relève d’un choix purement politique mais constitue, néanmoins, un drame personnel pour la plupart des agents concernés.

Pour d’aucuns, c’est la menace d’une mutation d’office en cas de fermeture de quartiers ou de licenciement par manque de production.

La CGSP Secteur Défense civils n’admet pas que l’on puisse jeter le discrédit sur les compétences de ces travailleurs ni que l’on puisse mettre en péril leur avenir professionnel et personnel.

C’est pourquoi, nous exigeons que la Défense revoie ces plans et qu’elle fasse la clarté sur l’avenir de ces agents.

 

Vous êtes ici : Accueil Etat fédéral Défense Communiqué de presse - La CGSP Secteur Défense civils est très inquiète face aux projets d'avenir pour l'armée belge

Protégé par  crawlprotect