CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Tract - Cette fois cela suffit !

Texte :

Les secteurs de la CGSP siégeant en Comité, dont notre secteur, ont décidé de déposer un préavis de grève de 24 heures dans les services publics fédéraux pour le mardi 26 avril 2016.

La destruction de la Fonction publique fédérale se poursuit à marche forcée. De conclave budgétaire en conclave budgétaire, le blocage des recrutements se confirme dans tous les départements malgré des besoins criants.

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore compris, l’accord de gouvernement n’est pas négociable.

Ô bien entendu,on respecte encore la concertation sociale prévue par la loi, ne l’oublions pas nous sommes toujours dans un état de droit, mais pour combien de temps encore…

Cependant de dialogue social, il n’est point question, car tous les arguments avancés par les syndicats sont balayés par un revers de main :" nous devons exécuter l’accord de gouvernement " est la seule réponse que l’on nous fournit.

Ce 13 avril, nous avons interpellé le Chef de cabinet du Ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique et également Président du Comité B sur les déclarations faites dans la presse à l’issue du conclave budgétaire.

Bonification pour diplôme : le ministre parle d’harmonisation des régimes, pour les syndicats il s’agit ni plus ni moins de la suppression de la bonification pour diplôme pour le calcul de votre pension dans le secteur public, à moins que vous ne payez une cotisation ou travaillez plus longtemps, vous bénéficierez demain d’une pension moindre que celle que vous auriez pu espérer !

Pension des contractuels : une pension mixte sera d’application, une pension salariée pour les années passées comme contractuel et une pension du secteur public pour les années postérieures à la nomination, pour les syndicats c’est la suppression pure et simple des années passées comme contractuel pour le calcul de la pension publique.

Tantièmes préférentiels : seront supprimés à l’issue des travaux du Comité national des pensions sur la prise en compte de la pénibilité de certaines fonctions. Aucune garantie quant à un statu quo pour certaines fonctions actuelles.

Congés de maladie : voici ce que nous avons lu dans le communiqué Belga : « Les fonctionnaires ne pourront plus épargner leurs jours de congé maladie non utilisés, a annoncé de son côté le ministre de la Fonction publique, Steven Vandeput. Jusqu'à présent, ils pouvaient en "économiser" 21 par an afin de les prendre en compte à la fin de leur carrière. » Quel mépris pour son personnel qu’une telle déclaration, on n’épargne/économise pas ses jours de congés, on est malade ou on ne l’est pas, seul un médecin est habilité à vous considérer malade ou non ! Quelles seront les conséquences pour votre future pension…

Fin de la pension automatique pour maladie : elle sera remplacée par un système d’allocation pour incapacité de travail. Qu’en sera-t-il des maladies graves de longue durée ?

À toutes nos questions, la seule réponse que nous avons reçue a été « Ce sera lors du prochain Conseil des Ministres, que les mesures du conclave budgétaire devront être prises, nous respecterons la concertation sociale. »

Vu la manière dont la concertation sociale est respectée par l’Autorité, la CGSP a donc décidé de déposer un préavis de grève de 24 heures pour le 26 avril.

Nous aurions espéré qu’avec le scandale « Panama Papers », le gouvernement aurait enfin décidé de s’attaquer efficacement à la lutte contre la fraude fiscale, or le renforcement de l’Inspection Spéciale des Impôts (ISI) se fera sans budget supplémentaire : les 99 recrutements qui étaient prévus et exécutés pour l’AG ISI, un budget supplémentaire n’a été obtenu que pour 6 recrutements A2. Les 93 recrutements restant ont donc dû également être pris en charge sur les crédits de personnel existants du SPF Finances.

Comme le titrait un éditorialiste, l’impôt ne serait-il qu’une question de pauvres…

Une chose est sûre ce gouvernement ne vous respectera que si vous vous faites respecter !

Le dernier conclave budgétaire a montré une nouvelle fois que le personnel de la Fonction publique n’est rien d’autre qu’une variable d’ajustement budgétaire.

 

  Pour voir le tract " Cette fois cela suffit !"

 

Vous êtes ici : Accueil Etat fédéral Comité B Tract - Cette fois cela suffit !

Protégé par  crawlprotect