CGSP-AMiO

CGSP - AMiO  -  Place Fontainas, 9/11  - 1000 Bruxelles  phone  02/508.59.61 - 58.65  fax 02/508.59.34

Articles

Tract - Le gouvernement fédéral s'en prend à vous !

Texte :

Le gouvernement fédéral avait promis de nous concocter moult réformes : réduction de la fiscalité et diminution de la dette publique dans la foulée. Avec, bien entendu, même un enfant sait cela, une facture à la clé.

Le gouvernement fédéral nous a fait miroiter que la facture serait relativement sans douleur grâce à la mise en place de ce qu’il a appelé un « redesign » dans la Fonction publique fédérale. Une rationalisation permettrait de « ramasser » des milliards sans problème.

Hélas, trois fois hélas ! On n’a pas vu grand-chose de ce fameux « redesign ». Mais pas de regret : le Ministre en charge de la Fonction publique a trouvé son saint graal : le statut des agents de l’État.

Dans un document très volumineux – pas moins de 13 livres – il s’en prend de toutes parts aux droits des agents fédéraux.

Le but principal de ce que l’on appelle le « code de la Fonction publique fédérale » est de mettre en péril la nomination (« définitive ») statutaire des agents fédéraux. Ce qui d’emblée ouvre la voie à l’immixtion politique et/ou à l’abus de pouvoir de puissants groupes économiques.

Ce qui enlève aux citoyens toute garantie d’égalité de traitement.

Par ailleurs, il sera possible pour un agent statutaire d’être évalué par un collègue contractuel. Mais, dans le même temps, des différences subsisteront entre statutaires et contractuels : les règles en matière de cumul seront très divergentes. L’évaluation va (de nouveau) se durcir. Les possibilités déjà bien affaiblies de mutation volontaire vers une autre résidence seront remplacées par un système de « recrutement interne », ouvrant ainsi largement la voie à l’arbitraire. Dans le même temps, le gouvernement rogne vos droits au congé, rabote votre crédit-maladie et s’en prend au système en vigueur en matière d’horaire variable.

Même si une réforme aussi fondamentale que celle du statut des agents fédéraux peut être mise en œuvre unilatéralement par le gouvernement, celui-ci doit quand même la soumettre préalablement à la concertation des organisations syndicales. Or, le gouvernement ne prend pas cette concertation au sérieux. Après à peine deux semaines de concertation, on n’avait pas été au-delà des trois premiers livres. Et, pourtant, le gouvernement annonce que la concertation sera bouclée la semaine prochaine (le 6 juin). En pratiquant la politique du fait accompli, le gouvernement montre qu’il n’a cure du bien-être des agents, ni de leur avenir et encore moins du service à rendre au public.

CE MANQUE DE RESPECT ÉLÉMENTAIRE EST INACCEPTABLE !

Pour cette raison, participez aux actions que le front commun syndical organise le 6 juin :

  • Une grève générale de 24 heures      dans la Fonction publique fédérale.
  • Une manifestation de      protestation à 8h30, WTC III (à la gare du Nord) à Bruxelles

DÉFENDEZ VOS DROITS !

 

Vous êtes ici : Accueil